Les chercheurs ESET à l’affût des malwares

 

Cet été, les malwares n’ont pas pris de vacances. Après les fausses applications Prisma et Pokémon GO, les chercheurs ESET ont découvert le premier botnet qui utilise l’application de Twitter sous Android. Ils ont également trouvé l’origine du malware OS X/Keydnap identifié le mois dernier et qui demeurait jusqu’ici introuvable. Enfin, le ransomware TorrentLocker fait à nouveau parler de lui grâce à l’amélioration de ses techniques de diffusion.

 

Un Malware Android contrôlé via Twitter

Les chercheurs ESET ont découvert une porte dérobée sous Android qui contient un Cheval de Troie et qui est contrôlée par des tweets. Il s’agit de la première application malveillante utilisant Twitter au lieu d’une commande et d’un contrôle traditionnel de serveur (C&C). Lire la suite

OSX/Keydnap se propage via l’application « Transmission »

Le mois dernier, les chercheurs ESET ont découvert le malware OSX/Keydnap qui exfiltre les mots de passe et clés stockés dans le « Keychain » des Mac OS X. Ils savent aujourd’hui que le malware s’est propagé via une version compilée de l’application BitTorrent. Lire la suite

ESET découvre une nouvelle version du crypto-ransomware TorrentLocker

TorrentLocker, le crypto-ransomware qui vise des pays spécifiques, a reçu des améliorations le rendant plus difficile à traquer et à analyser. Il fournit également des mesures supplémentaires pour éviter d’attaquer les utilisateurs venant des pays sélectionnés. Lire la suite